Réserver une démo

Tour d’horizon du produit

Faites le choix de la flexibilité avec GetAccept et augmentez vos taux de conversion d’au moins 30% !

Démarrer la visite
Secteurs
Plus de secteurs d'activité
Témoignages clients
Plus de témoignages clients
shutterstock_2010245198 (1)

Comment choisir le meilleur logiciel de signature électronique ?

Estelle Gaveriaux
5 mai 2022 09:30:00

Vous avez déjà vécu cette situation ?

Un client vous demande de lui faire parvenir le contrat mais vous n'êtes pas au bureau. Une seule option : attendre le lendemain pour lui envoyer...

D’ici là, l'acheteur a le temps de se diriger vers un compétiteur et vous oublier complètement…

Pourquoi ? Parce que le compétiteur en question utilise un logiciel de signature électronique !

Vous non…

Vous l’aurez compris : la signature électronique, ce n’est pas juste une fonctionnalité qui vous décharge des tâches administratives. C’est avant tout l’outil fondamental pour remporter plus de deals.

D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux mêmes ! Selon Forbes, le marché de la signature électronique devrait atteindre un taux de croissance annuel de 27% d’ici 2030.

En cause : le recours au télétravail ! Outre le côté pratique de la signature électronique, ce sont tous les changements de méthodes de travail qui poussent les entreprises à utiliser cette méthode. En effet, depuis la pandémie, le modèle hybride a le vent en poupe. Combiner télétravail et présence au bureau, voilà un bon compromis !

Mais à la maison, il faut être tout aussi réactif avec les clients ! Les logiciels de signature électronique permettent alors de supprimer les contrats papiers et les contraintes de timing.

Concrètement, qu’est-ce que ça donne ? Sur 100 000 documents envoyés via GetAccept, 58% d’entre eux ont été signés en quelques heures. Contre plusieurs jours avec un processus de signature traditionnel…

Et on ne va pas se mentir, plus vite votre contrat est signé mieux c’est !

Un seul conseil : repensez votre environnement de travail pour y inclure un logiciel de signature électronique.

Comment opter pour la bonne solution ?


On vous l'accorde : il est difficile de faire un choix parmi tous les fournisseurs présents sur le marché !

Mais quand il s’agit de modifier l’environnement de travail de toute une équipe, mieux vaut ne pas se tromper !

Voici 8 critères sur lesquels vous ne pouvez pas faire l’impasse.

1) La signature électronique sur appareil mobile


Qui ne regarde pas son smartphone au moins toutes les heures ? 

La signature électronique, on dit oui mais à une condition ! Les clients doivent pouvoir signer n’importe où et depuis n’importe quel appareil. Vérifiez que votre fournisseur propose notamment l’envoi de documents par SMS.

Pourquoi ? Parce que les SMS ont un taux d’ouverture 5 fois supérieurs aux e-mails, comme le précise une étude Gartner. Dans le métro ou pendant la pause déjeuner, ce n’est parfois qu’une question de timing…

2) La fonctionnalité de suivi et analyses


À chaque document envoyé, vous devez pouvoir observer comment les destinataires interagissent avec votre contenu.

Combien de fois ont-ils ouvert votre proposition ? Prennent-ils du temps pour signer ? Seul un outil de suivi vous permet d’analyser ces données en temps réel.

Le but étant de pouvoir identifier les points sensibles de vos clients, réadapter votre offre et ainsi conclure plus de deals !

3) Les intégrations CRM


La majorité des équipes commerciales utilisent un CRM. Bonne nouvelle : ils s’intègrent souvent à d’autres outils, y compris les logiciels de signature électronique qui vous font de l'œil !

Faites toujours en sorte d’optimiser votre environnement de travail en misant sur les bonnes intégrations ! Votre équipe doit pouvoir bénéficier de toutes les fonctionnalités d’un outil sans quitter le CRM. Inutile de jongler entre plusieurs outils et perdre plus de temps qu’autre chose…

4) Respect de la réglementation en matière de sécurité et de confidentialité

La signature électronique étant un processus assez récent, il est difficile de convaincre les utilisateurs quant à sa valeur juridique.

C’est pourquoi vous devez prêter attention à la conformité du logiciel vis-à-vis des lois en vigueur dans votre pays.

Il y a d’une part les lois liées à la protection des données. En Europe, le logiciel doit respecter le RGPD.

Et d’autre part, les lois qui régissent la signature électronique :

  • les lois américaines eSIGN et UETA
  • le règlement européen eIDAS.

5) Le caractère évolutif de la solution

La signature électronique séduit les équipes commerciales mais pas que ! Les équipes RH peuvent également avoir à faire signer des documents internes ou des contrats de travail.

Votre solution de signature électronique doit donc être évolutive et s’adapter à de nouveaux enjeux. Autrement dit, vous devez pouvoir ajouter des utilisateurs facilement et étendre votre licence à plusieurs équipes.

6) L’automatisation des ventes

Selon Forbes, les commerciaux passent seulement ⅓ de leur temps à vendre. La raison à cela ? Les nombreuses tâches administratives qui accaparent leur quotidien. 

Afin de gagner en efficacité, rien de tel que les systèmes d’automatisation ! Relances automatiques, notifications en temps réel, chat automatique : bénéficiez de fonctionnalités engageantes et concentrez-vous sur l’essentiel : la vente ! 

Sélectionnez donc un logiciel qui permet d’automatiser vos processus.

7) La flexibilité des coûts

On connaît tous cette devise : essayer avant d’acheter ! Ça tombe bien, de nombreux logiciels proposent des essais gratuits ou des freemium afin que vous puissiez tester les fonctionnalités phares de chacun d’entre eux et faire votre choix. Ensuite, vous n’aurez qu’à choisir entre les différentes offres que propose un fournisseur.

Pendant qu’on y est, si vous souhaitez essayer l’offre gratuite de GetAccept, c’est par ici

8) La facilité d’utilisation


Lorsqu’on investit dans un logiciel de signature électronique, c’est pour faciliter le quotidien de ses équipes. Inutile donc de s’emmêler les pinceaux avec un outil qui n’est pas ergonomique ou difficile à implémenter. 

Du côté des clients, c’est la même chose : vous ne devez pas perdre du temps à leur expliquer comment signer électroniquement un document. Cela doit se faire de manière intuitive.

Le mot de la fin  


La signature électronique est un allié imparable pour les commerciaux à condition de choisir le bon logiciel. Comparez les offres, testez et faites-vous votre propre avis avant d’investir. Si vous êtes intéressé(e) par d’autres fonctionnalités dédiées aux performances commerciales, consultez notre article sur le suivi de documents. 

 

 



 

 

 

 




 

 

Restez informés avec GetAccept